Femmes et Mathématiques

Femmes et Mathématiques

Créée en 1987, l’association femmes et mathématiques a pour objectif de faire avancer l’égalité entre les femmes et les hommes en mathématiques dans tous les domaines et à tous les niveaux.
En particulier, elle mène des actions spécifiques auprès des élèves du secondaire, des étudiant·es, des jeunes doctorant·es, visant à encourager les filles à poursuivre des études à forte composante mathématique ou informatique et à s’engager dans les métiers auxquels ces études peuvent mener.
Site : http://www.femmes-et-maths.fr

Journées Filles, Maths/Infos

Agir maintenant pour une plus grande mixité dans les filières scientifiques et techniques, c’est ce que les associations Femmes & mathématiques et Animath et la Fondation Blaise Pascal proposent en organisant les Journées « Filles, maths et informatique : une équation lumineuse ».

Lors de ces journées, des jeunes filles volontaires viennent s’informer sur les métiers liés aux mathématiques et à l’informatique, travailler sur le poids des stéréotypes en lien avec ces disciplines et rencontrer des femmes scientifiques travaillant dans ces domaines. Durant une journée, elles assistent à une conférence, participent à un atelier sur les métiers et les stéréotypes, un speed-meeting avec des professionnelles et une pièce de théâtre-forum.

Les journées « filles et maths/infos » sont régulièrement reconduites. L’une d’entre elles est proposée pendant le Salon le samedi 29 mai ! 

Pour plus d’informations et pour vous inscrire cliquer ici

  • 9h45 – 10h00 : Accueil
  • 10h00 – 11h00 : Exposé « Les maths et la médecine personnalisée : comment les maths peuvent diagnostiquer et traiter chaque patient·e selon son propre cas ?» par Chloé Mimeau maîtresse de conférences au CNAM
  • 11h00 – 12h00 : Deux ateliers en parallèle
  • – « Repérer les stéréotypes » à partir d’une séquence théâtrale
    – « Métiers des mathématiques, de la statistique et de l’informatique »  
    • 12h00 – 13h00 : Pause repas
    • 13h00– 14h00: à nouveau, les 2 ateliers mais en échangeant les groupes
    • 14h00 – 14h15 : Pause
    • 14h15 – 15h45 : « Speed-Meeting » – Echanges en petits groupes avec des mathématiciennes et informaticiennes
    • 15h45 – 16h00 : Conclusion
     
Conférences

Nous chercherons à mettre en évidence les stéréotypes de sexe transmis souvent sans y prendre garde, dans la classe,  pour inciter les enseignant.es à faire évoluer leurs pratiques. Il est important que les filles se sentent aussi légitimes que les garçons à faire des mathématiques. 

Nous proposerons un échange autour de Sophie Germain, la mise en perspective historique des pesanteurs sociales, des stéréotypes auxquels elle a fait face, mais aussi ses travaux mathématiques restés mal connus justement parce qu’elle était femme.
Nous utiliserons en appui les dernières parutions concernant Sophie Germain. Suite à la parution en 2017 du livre « Je suis … Sophie Germain – L’oubliée de la Tour Eiffel » (Jacques André éditeur), les autrices, Anne Boyé et Christine Charretton, mathématiciennes, ont été sollicitées par l’Institut Fourier de Grenoble pour participer à la réalisation d’une BD et d’une exposition intitulées « Les audaces de Sophie Germain », et d’un film : « Je suis Sophie Germain, femme et mathématicienne » visible sur YouTube.

Pour plus d’informations sur Sophie Germain :  https://sophiegermain20.sciencesconf.org/

Ressources